Relaxation

Tout est en nous, mais notre environnement nous demande trop pour le reconnaitre. La relaxation nous aide à retrouver et à mobiliser nos propres ressources.
Grâce à notre corps, nous explorons nos sensations et ainsi arrivons à une meilleur connaissance de nous et de nos émotions.

Relaxation évolutive

La relaxation évolutive a été mise en forme par Bernadette Blin en 1983 puis progresse avec Jean-Marie Jobelin à partir de 1997. Plusieurs méthodes et approches sont utilisées dans leurs spécificités comme outil de bien être et de développement, selon les particularités et les richesses de chacun.
La relaxation est évolutive au sens  où il ne s’agit pas d’une méthode figée, mais une diversité de techniques adaptées d’une manière évolutive et créative à chaque instant. Elle intègre continuellement des nouveautés. Elle sait ainsi accompagner le mouvement d’évolution de vie et favorise l’expression de l’être.
Relaxation statique et dynamique, visualisation, travail du souffle, états méditatifs, travail corporel et énergétique, somato-massage, massage métamorphique et expression de soi.

Les Bienfaits

Cela nous permet de vivre plus intensément, de rester dans l’instant présent et de mieux gérer les situations stressantes. Notre créativité prend des ailes.

Cohérence cardiaque

Notre coeur est beaucoup plus qu’un organe, il a une intelligence particulière. Grâce à la cohérence cardiaque le coeur prend le relais sur le mental, équilibre les systèmes nerveux, calme et rassure notre cerveau émotionnel.

La notion de cohérence cardiaque est issue des recherches médicales en neurosciences et en neuro-cardiologie aux États-Unis dans les années 90. Elle a été mise en lumière par l’institut HeartMath et popularisée en France par le Dr Servan-Schreiber en 2013.
La cohérence cardiaque est un état de synchronisation et un parfait équilibre entre l’accélération sympathique et le freinage parasympathique. Les deux systèmes nerveux qui relient le coeur au cerveau. En conséquence le fonctionnement synchronisé du système cardio-vasculaire, du système respiratoire et du cerveau.
Le coeur et le cerveau communiquent en permanence. Lorsque nos pensées s’emballent avec des émotions fortes, le coeur le sait. Une concentration sur le coeur, une respiration calme et ample, permettent d’entrer en cohérence cardiaque. Ce qui donne le pouvoir au coeur de calmer le mental. Avec l’aide d’un logiciel de bio-feedback, on peut apprendre à agir sur son coeur. La cohérence cardiaque est un vrai outil de prévention du stress, de l’anxiété, de la dépression, du burn-out, des colères et des maladies cardio-vasculaire.

coherence-cardiaque

Les Bienfaits

Ils sont immédiat. Ils procurent un apaisement, une perception des cinq sens accrue et une concentration renforcée. Un état de bien être général. Sur le plan physiologique, la tension et le taux de cortisol baissent, les hormones de bien être sont libérées. Au quotidien, la cohérence cardiaque améliore le sommeil, le relationnel, la qualité de vie. A long terme, notre fonctionnement psycho-émotionnel change.

sophrologie

Sophrologie

Méthode de relaxation qui se présente sous deux formes: dynamique ou statique. Elle permet une prise de conscience de soi, de son corps, de ses valeurs et le développement d’un esprit positif.

La sophrologie est une méthode conçue par le professeur Alfonso Caycedo en 1940. Elle s’inspire de la phénoménologie pour étudier la conscience humaine et les valeurs de l’existence, à la conquête de l’harmonie et de l’éveil. Elle a été influencé par l’hypnose, les pratiques et philosophies de l’Orient (yoga, zen, bouddhisme), ainsi que des techniques tel que la relaxation progressive d’Edmont Jacobson et le training Autogène de J.H Schultz.
La relaxation dynamique se pratique par des mouvements accompagné d’une respiration souvent synchronisée. Ce qui permet une prise de conscience de notre corps et de son vécu.
La relaxation statique, quand à elle, permet une visualisation positive tourné vers le passé, le présent ou le futur. Ainsi elle rend accessible nos propres ressources. La sophrologie est souvent associée à la psychologie positive.

Les Bienfaits

La sophrologie aide à gérer le stress, les douleurs par une meilleur connaissance de son corps. Elle aide à se projeter positivement dans le futur. Et ainsi la sophrologie permet de se préparer à des évènements importants à venir, comme des épreuves, examens, spectacles, compétitions, … Elle est également très recommandée pour accompagner la grossesse.

Yoga Nidra

Littéralement yoga du sommeil éveillé permettant d’accéder de manière consciente à l’inconscient. La pratique régulière du Yoga Nidra est un vrai pont vers l’éveil mais aussi une technique visant à améliorer le sommeil.

L’origine du Yoga Nidra se situe probablement autour de 2000 ans av. JC. Mais il a été réactualisé par Swami Satyamanda vers 1940. C’est ce grand maître indien qui a adapté  le Yoga Nidra aux occidentaux frappé par notre fonctionnement et notre état de stress accru.
Le Yoga Nidra se pratique allongé, en posture dite Savanasa, et si possible en immobilité totale afin « d’abandonner » le corps. La relaxation profonde guidée se joue sur le plan physique émotionnel et mental. Par le fait de naviguer dans un état éveillé mais proche du sommeil. Le subconscient peut remonter des « informations » vers le conscient. Au début et à la fin de chaque séance on pose une intention qui peut ainsi évoluer vers une réalisation dans le temps. Le « Sankalpa » en sanskrit, souhait, résolution, est un moyen d’amorcer des changements dans sa vie et de se re-conditionner de façon positive.

yoga-nidra

Les Bienfaits

Une pratique régulière aide à relâcher de mieux en mieux les tensions dans le corps, le mental, et les émotions. L’observation de soi même ainsi que la compréhension de certains fonctionnements aident à prendre du recul. Mais aussi à libérer certaines souffrances psychologiques. La conscience s’éveille, une transformation vers un mieux être devient possible. Le Yoga Nidra améliore également le sommeil.

Pratiques psycho-corporelles

Pratiques

Psycho-corporelles

Dans toutes les pratiques psycho-corporelles, le corps est considéré et mis à contribution dans le processus du développement personnel et psychologique. Des prises de conscience ainsi que  des techniques de libération émotionnelle font évoluer vers un bien être global.

Au coeur de l’accompagnement psycho-corporelle se trouve la relation de confiance et de bienveillance, comme dans chaque relation thérapeutique. L’écoute de la parole et du corps au service d’une guérison d’ancienne blessure.
Wilhem Reich, élève de Freud, avançait vers 1930, que dans le corps circule une énergie dont les émotions sont une manifestation. Ainsi cette énergie peut également être bloquée suite à des interdictions, inhibitions et identifications répétitives. A partir de cette découverte, le lien entre la psychologie et la physiologie est établie.

Les Bienfaits

Nos expériences de la vie sont profondément inscrite dans notre corps. L’accompagnement thérapeutique permet de soulager nos souffrances liées aux expériences de la vie. Et ainsi libérer de nouveaux espaces afin de se sentir de mieux en mieux dans notre esprit et notre corps.

Pleine conscience

Vivre pleinement l’instant présent, conscient de ce que nous sommes en train de faire, de sentir, de voir, d’entendre, de penser. Une capacité que la pleine conscience cherche à développer, permettant d’agir au lieu de réagir. Vivre plus intensément mais aussi plus sereinement.

C’est en 1979, que Jon Kabat Zinn, docteur en biologie moléculaire aux Etats-Unis et pratiquant le yoga et la méditation, élabore un protocole laïque et adapté à notre culture, basé sur la méditation. Le mouvement « Mindfulness » ou méditation pleine conscience est né. Ce protocole a été repris notamment par le psychiatre Zindel Segal et a fait depuis ses preuves dans le milieu médical.
L’essence même de cette pratique est cet état attentif à tous ce qui se passe avec un esprit curieux et bienveillant. Que ce soit des méditations immobiles ou en mouvement, notre état d’observateur est renforcé. De ce fait, nous explorons nos fonctionnements tout en cultivant le calme et les qualités du coeur (la compassion, la générosité, l’amour, la joie…).

pleine conscience

Les Bienfaits

La pratique de la pleine conscience aide à prendre du recul, à mieux se connaitre. Mais aussi à se libérer des critiques intérieurs et à accepter plus facilement des moments difficiles de la vie. Dans le milieu médicale, cette méthode est reconnue pour réduire le stress et l’anxiété. Notamment pour prévenir des rechutes dépressives, addictives et pour mieux gérer la douleur. Retrouver la paix et la joie de vivre.

Hypnose

Hypnose

L’hypnose donne accès à notre imaginaire afin de mobiliser nos propres ressources profondes. Grâce à notre travail du propre inconscient, guidé par le thérapeute, des changements peuvent se produire.

Sur la base de l’hypnose Ericksonienne, développé par le psychiatre Milton Erickson au cours du 20 ème siècle, d’autres courants on vu le jour, comme la nouvelle hypnose en rapport avec la PNL (Programmation Neuro Linguistique), l’hypnose humaniste, l’hypnose spirituel …
Erickson considérait la richesse de chaque être humain. Il faisait entièrement confiance dans la capacité de ses patients de se guérir grâce à leur esprit inconscient.

Les Bienfaits

Un travail avec l’inconscient peut être libératoire et soulager toute sorte de souffrance dans la vie. L’hypnothérapie aide à se séparer de certaines colères, rancœurs, peurs. Mais aussi des addictions ou d’autres comportements enfermants. C’est un puissant outil thérapeutique au service du processus psychique et transpersonnel.

Génosociogramme

Arbre généalogique qui s’intéresse aux personnes, à leurs liens et aux principaux événements de vie, ce qui fait apparaitre les ruptures, les synchronies et surtout les histoires de famille. Il est ainsi un outil d’investigation et ouvre à une perspective transgénérationnelle.

Le génosociogramme dans sa forme actuelle existe grâce à Anne Ancelin Schützenberger, psychosociologue française, fondatrice de la psychogénéalogie. Dans son livre « Aïe, mes aïeux ! » publié en 1998, elle écrit : « Nous sommes moins libre que nous le croyons, mais nous avons la possibilité de reconquérir notre liberté et de sortir du destin répétitif de notre histoire, en comprenant les liens complexes qui se sont tissés dans notre famille ».

Les Bienfaits

Poser son histoire familiale peut amener à une prise de conscience et à une libération, mais aussi à un sentiment d’appartenance et d’héritage positif permettant ainsi de trouver sa place dans sa vie présente. Des transformations de toutes sortes peuvent s’opérer.

genosociogramme